Candor

Publié le par Ez3kiel

http://blogs.mollat.com/blogados/files/candor.jpgde Pam Bachorz

Editions Thierry Magnier

Résumé éditeur :

A Candor, cité idéale, tout se passe bien, toujours, c'est quasiment obligatoire. Le bonheur est certain. Pas de désordre, pas de tristesse, pas de souvenirs douloureux. Ainsi l'a voulu le père d'Oscar Banks lorsqu'il a créé sa ville. Mais peut-on abolir la passion, l'amour, la violence, et à quel prix ?

En tombant amoureux de Nia la rebelle, Oscar va découvrir le prix de la résistance, le prix de la liberté.

Anticipation ? Ce roman résonne profondément en nous et pose les questions essentielles : a-t-on le choix de sa vie ?

 

 

Un monde où tout le monde est heureux... le paradis ! Eh bien non, et c'est même tout le contraire.

Des messages subliminaux cachés dans la musique inondent les cerveaux,  exhortant à être gai, à suivre les règles, à obéir à ses parents... Plus de libre arbitre, plus d'esprit critique !

En cas de désobéissance, c'est la chambre blanche où l'on subit un véritable lavage de cerveau afin de rentrer dans la norme établie.

Oskar, le fils du maître de la ville, a un moyen de résistance au bourrage de crâne  ; il écoute ses propres messages. Mais il se garde bien de le montrer et donne l'apparence du fils prodige. De plus, il aide, moyennant finances, de nouveaux arrivants à s'enfuir.

Tout va bien jusqu'à l'arrivée de Nia. Nia la rebelle qui fait craquer Oskar avec ses réactions, sa façon de vivre si naturelles, son goût pour l'art (considéré comme néfaste), ses jugements personnels...

Lorsque son père décide de s'attaquer à elle, Oskar n'écoute que son cœur, ses convictions ; il fera tout ce qui est en son pouvoir pour éviter à Nia de se faire vider la cervelle et de devenir comme tous les autres, quitte à en payer le prix...

 

Un superbe roman qui démontre, s'il en est besoin, que le libre arbitre et l'esprit critique sont parmis les choses les plus importantes de la vie, de l'être humain. Une histoire de révolte et de résistance, avec ses joies, ses peines et ses pertes douloureuses.

Un beau moment de lecture

 

Ma note :

 

 


 

 

 

challe11

Publié dans Challenges

Commenter cet article