Le grand déballage

Publié le par Ez3kiel

http://www.bayard-editions.com/var/bayard/storage/images/editions-bayard/jeunesse/litterature/des-12-ans/millezime/le-grand-deballage/24212087-1-fre-FR/LE-GRAND-DEBALLAGE_ouvrage_popin.jpgDe Elaine Lobl Konigsburg

Editions Bayard jeunesse, collection MilléZime

 

 

Résumé éditeur :

Amedeo vient d'emménager en Floride avec sa mère. Il est fasciné par sa voisine, Mme Zender, une ancienne cantatrice haute en couleur.

Or, la voilà contrainte de vendre tout ce qui lui appartient pour s'installer dans une maison de retraite où elle n'a aucune envie de s'installer...

Aussi, quand il apprend que William, son nouvel ami, s'occupe avec sa mère de la liquidation des biens de la vieille dame, Amedeo cherche aussitôt à leur donner un coup de main.

Chaque jour, après le collège, ils se retrouvent pour l'inventaire.

Mme Zender, dépitée par sa situation, leur livre des bribes de son histoire, tantôt sincère, tantôt fantasque.

Mais bientôt, le grand déballage prend une tout autre tournure, et les deux amis se trouvent plongés au coeur d'un secret dont il vont chercher à percer le mystère.

Une enquête familiale, grave et pleine d'humour, qui évoque le trafic d'oeuvres d'art organisé par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

 

L'amitié entre Amadeo et Will va les amener à procéder ensemble à la liquidation des biens de Mme Zender. Amadeo rêve depuis longtemps de découvrir un trésor caché. Son attente va être comblée, mais il est loin de se douter que ce trésor possède une histoire terrible qui touche sa famille et celle de Mme Zender.

Outre une belle histoire d'amitié, ce roman fait découvrir au lecteur le trafic des oeuvres d'art organisé durant la Seconde Guerre mondiale. Il dévoile une autre face de cette sombre période et le sort réservé aux œuvres (et donc aux artistes) considérées par les nazis comme de l'art dégénéré.

Un roman passionnant et... instructif !

 

Ma note :

 

C'est à la fin de ce livre que j'ai découvert qu'il fait partie d'une trilogie anachronique. Cette lecture me donne vraiment envie de découvrir les deux précédents titres Pas un mot et Les hurluberlus. Affaire à suivre...

 

Une analyse sur Livrjeun

 

Logo2

Publié dans Challenges

Commenter cet article