Max

Publié le par Ez3kiel

http://lacollineauxlivres.files.wordpress.com/2012/06/max1.jpgde Sarah Cohen-Scali

Editions Gallimard, collection Scripto5e43afdf 

ISBN : 978-2-07-064389-9

Prix : 15,90€

 

Quatrième de couverture :

"19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans Loi. Sans rien d'autre que la force et rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler !"

 

Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l'Allemagne puis l'Europe occupée par le Reich.

 

Une fable historique fascinante et dérangeante qu'on ne peut pas lâcher.

Une lecture choc, remarquablement documentée, dont on ne sort pas indemne.

 

Mon avis :  

C'est Max lui-même qui raconte son histoire. Depuis sa conception, suite à l'accouplement d'une jeune allemande sélectionnée par les nazis avec un officier SS ; puis sa naissance, le jour anniversaire du fürher, où il est mesuré, examiné sous toutes les coutures puis déclaré excellent spécimen. Son enfance dans un Heim avec d'autres bébés conçus de la même manière.

Ces enfants sont parfois adoptés par des familles d'officier nazis mais Max, lui, ne veut pas être adopté, ne veut pas de parents, pour lui ses parents sont l'Allemagne et le fürher ; ce qu'il désire le plus au monde c'est intégrer une Napola pour devenir un Jungman, un soldat vif et valeureux au service de son pays.

C'est ainsi qu'il rencontrera Lukas, jeune Juif Polonais, sélectionné pour ces qualités de représentant de la race suprême. Pour Max, il deviendra le frère qu'il n'a jamais eu et à son contact ses convictions commenceront à vaciller...

On découvre ainsi le programme Lenbesborn initié par Himmler afin de créer la race aryenne parfaite, de régénérer l'Allemagne ; on découvre également ce qui arrive à ceux qui ne sont pas sélectionnés, qui ne correspondent pas aux critères et qui sont réinstallés, c'est à dire tout bonnement éliminés après, parfois, avoir subi des expériences...

On apprend également que des enfants étaient repérés puis purement et simplement enlevés à leurs familles pour être germanisés...

Dans ce roman historique, très documenté, Sarah Cohen-Scali dévoile l'histoire de ses enfants (estimés à plus de 20 000) nés dans les lebensborn ou arrachés à leur familles (plus de 200 000) ; Une histoire forte, dure et dérangeante. Un autre pan de l'histoire peu connu sur l'eugénisme nazis, sur l'endoctrinement de la jeunesse, sur la folie mégalomane d'un homme qui conduit aux pires abominations...

Ce livre pose de nombreuses questions : comment les hommes peuvent-ils en arriver là ? Comment tout un peuple peut-il se ranger derrière un seul homme et adhérer à ses idées extrémistes ? Comment faire en sorte que ce genre de choses ne se reproduise pas ?...

Peut-être que ce livre répond en partie à ces questions, que sa diffusion auprès des jeunes et des moins jeunes  peut contribuer à ce que cela ne se reproduise JAMAIS...

Un roman qui pourrait faire partie de la liste officielle de littérature pour le collège ou le lycée.

 

Ma note :

Thèmes : nazisme, eugénisme, lebensborn

À partir de 14, 15 ans

 

Une très bonne chronique de Audouchoc

 

 

 

 

muti2-copie

Publié dans Challenges

Commenter cet article