Mon premier non concert d'Ez3kiel

Publié le par Eze3kiel

Ah, ça faisait longtemps que j'avais envie de les voir en concert !

Donc je m'y suis prise à l'avance, réservation de la place, départ très tôt pour ne rien rater...

Grand bien m'a pris : en arrivant sur place, j'ai découvert qu'avant le concert on pouvait visiter leur expo : Les mécaniques poétiques.

Alors allons-y, faisons le tour de celle-ci.

Un univers foisonnant d'images et de sons et tout cela grâce à une technologie de pointe. Des tablettes tactiles géantes où l'on promène des plots qui génèrent des sons, des mélodies ; une bicyclette qui nous transporte dans des mondes oniriques que l'on peut faire varier à grands coups de sonnette ; une cage à oiseaux, sans oiseau, dont on presse les barreaux pour entendre leurs chants...

Tout un tas de machines extraordinaires que l'on peut utiliser et qui nous déconnectent du monde réel pour notre plus grand plaisir.

21 heures : le concert commence.

Première surprise : il s'agit d'un concert assis ! Je commence à me demander où je suis tombée.

Le groupe entre en scène et c'est le bassiste qui nous explique qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un concert, mais qu'ils ont plutôt voulu rester dans le prolongement de l'expo. Ainsi, ils nous dévoileront comment sont produites les images qui accompagnent leur musique.

Et là, c'est vraiment impressionnant : où l'on apprend que ce sont les musiciens qui zooment dans les scènes graphiques, les font tourner à 360 degrés, changent les ambiances et tout cela en jouant ! Où l'on découvre que la kinect ne sert pas qu'à s'amuser avec des jeux vidéos, où le public crée une mélodie en se renvoyant un ballon doté d'un capteur, où l'on découvre comment sont réalisées les superbes vidéos qui nous transportent en rêve, où l'on apprend qu'il existe un CD-Rom qui permet de manipuler les installations de l'expo en virtuel...le tout entrecoupé par l'excellent son d'Ez3kiel.

Une soirée où l'on apprend et découvre énormément de choses, une orgie musicale et graphique. Bref, des heures de bonheur dont on ressort abasourdi.

Merci Ez3kiel

  L'expo est visible au Lux de Valence (Drôme) jusqu'au 2 mars. Entrée libre.

 


 

 

 
 


 

 

Commenter cet article

Lord Orkan von Deck 31/01/2012 14:09

Ils sont passés à Nantes ce noël et je les ai raté : je suis complètement torturé ! Je les ai vu il y a 3 ou 4 ans et j'ai adoré, peut être un des meilleurs souvenirs de ma vie

Ez3kiel 06/02/2012 22:48



En effet, vraiment génial.


Mais là, c'était encore différent ; plus sur le mode de l'échange que du concert.


Mais toujours très bon !