Un blog trop mortel

Publié le par Eze3kiel

http://2.bp.blogspot.com/_q57e2V0gSTw/TQos75gK9vI/AAAAAAAAAhM/Vdt_hlKGCvU/s1600/un%2Bblog%2Btrop%2Bmortel.JPGde Madeleine Roux

Éditions Fleuve Noir / Collection Territoires

 

Résumé éditeur :

Je m'appelle Allison Hewitt.

Ceci est mon blog et peut-être le tout dernier témoignage.

Les Infectés nous ont encerclés, ils sont de plus en plus nombreux. Quelques survivants m'accompagnent.

Nous voulons rejoindre Liberty Village, un habre de paix pour les derniers hommes. S'il existe vraiment.

Si vous lisez ce blog, où que vous soyez,

répondes...

Aidez-nous !

 

Plutôt gore comme roman, mais c'est avec plaisir que l'on suit les aventures d'Allison.

Dans un monde envahi par les Infectés, zombies assoiffés de sang, elle se retrouve coincée avec quelques collègues dans la librairie où elle travaille. A cours de nourriture, ils vont devoir sortir et affronter l'ennemi. C'est à grand coup de hache qu'Allison ouvre le chemin. Ils se réfugieront dans divers endroits et feront de bonnes, et de moins bonnes, rencontres.

Seuls Allison et Ted réussiront à rejoindre le campus universitaire où d'autres survivants se sont organisés et possèdent nourriture, médicament... C'est là qu'elle rencontrera Collin, leader du groupe de survivants, et qu'elle ressentira pour lui des sentiments qu'elle pensait disparus à tout jamais.

Mais elle va décider de quitter le groupe afin de retrouver sa mère dont elle est sans nouvelle pour ensuite rejoindre Liberty Village. Ted et Rennie, une amie, l'accompagneront. Ils rencontreront d'autres amis, d'autres ennemis et feront tout leur possible pour continuer à survivre.

Tout le long du roman, Allison tient un blog et réussit à communiquer avec d'autres survivants, se soutenant ainsi les uns les autres.

Un roman riche en aventure, en massacre en tout genre mais également plein de sentiments. Pas un roman indispensable, mais on passe tout de même un bon moment avec cette héroïne attachante et... très courageuse !

 

Ma note :

 

challe11

Publié dans Challenges

Commenter cet article